Antoine Sombié

Burkina Faso : « Nous sommes mal armés pour empêcher les États de faire ce qu’ils veulent » (Antoine Sombié)

« Le développement en Europe se bâtit sur le respect des peuples ; en Afrique, nous sommes mal armés pour défendre et obtenir ce même respect, pour empêcher les États de faire ce qu’ils veulent. Entre  les populations du Nord et du Sud, les relations de mendicité doivent cesser », plaide Antoine Sombié, président de l’association Wouol. Il…

BFM

« Le plaidoyer au Nord, caisse de résonance des mobilisations au Sud » (Katia Roux, Peuples Solidaires)

Katia Roux, chargée de la souveraineté alimentaire à l’ONG Peuples Solidaires, connaît bien l’impact que peuvent avoir des actions de plaidoyer au Nord sur le phénomène d’achats massifs de terre. Elle a accepté de nous rencontrer dans le cadre de notre projet, voici quelques extraits de notre échange.ons de plaidoyer au Nord sur le phénomène…

@Monde-Arabe.Artetv

« Avant la chute du Mur de Berlin, les sociétés civiles africaines n’avaient pas leur place » (Antoine Glaser)

« L’histoire des terres arables et du développement agricole en Afrique subsaharienne reste devant nous, encore faut-il prendre certaines précautions lorsqu’on l’aborde. Il doit ressortir du film que la question des achats massifs de terre en Afrique subsaharienne n’est pas neuve. Les investisseurs historiques ont installé des monocultures agricoles sur de larges superficies de terre au…

CCFD-Terre Solidaire : « Les organisations paysannes du Bénin ont du poids face au gouvernement sur la question de la terre »

Chaque année, pour une semaine, l’ONG française de développement CCFD-Terre Solidaire invite les partenaires avec lesquels elle bâti son action. La soirée d’accueil en mars 2013, au siège parisien de l’organisation, était pour nous l’occasion de rencontrer certains de ces acteurs qui connaissent et côtoient les problématiques d’accaparement des terres en Afrique. La terre est…

Burkina Faso : « Le droit à la terre passe par une coproduction de la législation par l’État et la société civile »

Au Burkina Faso, la réforme agraire de 1996 instaurait un  monopole de l’État sur la propriété  des terres. La loi 034 de 2009 réorganise cette attribution de la propriété : une part à l’État, une part aux collectivités, une part aux ruraux comme un moyen de sécuriser leur droit.  « Cette loi d’orientation a eu pour…

@Sylvain Demange / Marie-Laure Guislain, Programme Globalisation et Droits Humains-RSE, Responsable du contentieux

Sherpa : « La première étape du renforcement des droits fonciers des populations locales ? Les informer qu’ils ont des droits »

Marie-Laure Guislain travaille comme coordinatrice juridique chez Sherpa. Elle nous parle de la « caravane juridique » mise en œuvre par l’ONG pour renforcer les capacités de la société civile à la RSE (Responsabilité sociale des entreprises), à la possibilité de faire valoir les droits des communautés, des riverains et des travailleurs vis-à-vis des entreprises qui investissent…

image_3

Olivier de Schutter, Renée Vellvé et Stefano Liberti à Paris : « Certains combats ont déjà été gagnés contre l’accaparement des terres »

A l’occasion de la publication en France de Main Basse sur la Terre [1] de Stefano Liberti, le Comptoir Général, espace et bar parisien dédié à la culture ghetto, s’est mué le temps d’une soirée en table ronde sur le sujet de l’accaparement des terres. Réunis aux côtés de l’auteur, Olivier De Schutter, rapporteur spécial…